khalid info

المعلوميات
 
الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  الأعضاءالأعضاء  المجموعاتالمجموعات  التسجيلالتسجيل  دخولدخول  

شاطر | 
 

 Le mode “ invite de commande

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
Admin


المساهمات : 19
تاريخ التسجيل : 31/07/2012
العمر : 27

مُساهمةموضوع: Le mode “ invite de commande   السبت يوليو 06, 2013 12:01 pm



Le mode “ invite de commande ”

Pourquoi encore étudier les commandes du DOS ? ............................ 2
Les fichiers et répertoires ............................................... 2
Noms des fichiers et des répertoires ................................................................................................................... 2
Les attributs des fichiers ..................................................................................................................................... 3
L’invite .................................................................. 3
La ligne de commande ...................................................... 3
L’interpréteur de commandes ............................................... 4
Commandes internes .......................................................................................................................................... 5
Commandes externes .......................................................................................................................................... 5
Fichiers “ .bat ” .................................................................................................................................................. 5
Les commandes du DOS ...................................................... 6
Commandes “ répertoires ” ................................................................................................................................ 6
Commandes “ Fichiers ” .................................................................................................................................... 8
Affichage, édition, tris, comparaisons de fichiers .............................................................................................. 9
Commandes “ disques ” ................................................................................................................................... 11
Le Path .................................................................. 12
Comment ajouter un répertoire supplémentaire dans le Path ? ........................................................................ 13
Index .................................................................... 14



Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   2
Pourquoi encore étudier les commandes du DOS ?
  Certaines  commandes  ne  fonctionnent  qu’en  « mode  DOS »  appelé  maintenant  
« mode invite de commande »
  Il est toujours nécessaire de savoir se servir d’une interface texte encore employé par
certains programmes :  
- FDISK, FORMAT, commandes anciennes mais parfois encore utiles pour la
partition et le formatage des disques,
- PING, IPCONFIG, ARP, NET et d’autres commandes de ce genre pour la
configuration d’un réseau
- ou dans d’autres environnements tels que Linux en “mode terminal”
  Ces commandes reprennent les principaux appels système qui concernent les fichiers.
C’est donc une bonne approche pour comprendre le rôle du système d’exploitation.
  En cas de gros problèmes elles permettent parfois de se dépanner en lançant l'outil de
restauration du système à partir d'un démarrage sans échec avec l'invite de commande.
  Ces  commandes  sont  essentielles  pour  faire  des  fichiers  de  commandes  “ .bat ”  ou
“ .cmd ” bien utiles pour automatiser les tâches répétitives.
Les fichiers et répertoires
Les  données  enregistrées  sur  le  disque  s’y  trouvent  sous  forme  de  documents  appelés
“fichiers”.  Initialement,  le  mot  fichier  signifie  “collection  de  fiches”.  Pour  un  non  initié,  le
terme prête à confusion car en informatique le mot fichier est utilisé pour désigner UN SEUL
document. “ Fichier ” et “ Document ” sont ici des synonymes.  
Les documents sont regroupés dans des répertoires ( directories)  aussi appelés dossiers.  
Ces derniers sont organisés selon une structure hiérarchique arborescente. Chaque répertoire
peut contenir d’autres répertoires qui à leur tour peuvent contenir d’autres répertoires encore.
       \
       Projets
         ToDo
         Urgent
       Cours
         OS
         Math
     
Noms des fichiers et des répertoires
Les fichiers et les répertoires ont des noms qui à l’époque du DOS avaient le format 8.3
Huit caractères suivis d’un point et de maximum trois caractères d’extension.  
ex. :  Chap1.txt
Ces noms ne pouvaient pas contenir de caractères accentués ni de caractères spéciaux tels que
$, §, #, l’espace etc. seul le caractère blanc souligné  ‘_’ était admis.
Ces  restrictions  ont  disparu  depuis  Windows  95.  Les  espaces  sont  même  autorisés  dans  les
noms qui peuvent désormais être longs mais ces espaces sont toujours mal interprétés par les
commandes du DOS. Il faudra mettre ces noms qui contiennent des espaces entre guillemets
pour que l’interpréteur de commandes ne considère pas comme des noms de fichiers distincts.
ex : COPY "Lettre au Père Noël.pdf"  C:\Courier\archives
Un  nom  tel  que LettrePereNoel.pdf  sera  plus  facile  à  manipuler  pour  l’écriture  des
scripts ou pour la portabilité du document vers d’autres systèmes. Recourez de préférence aux

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   3
conventions  recommandées  en  programmation  pour  nommer  des  variables:  une  majuscule
pour chaque nouveau mot.
Le  répertoire  racine  (root),  celui  qui  est  à    base du  disque  n’a  pas  vraiment  de  nom.  On  le
désigne par le caractère back-slash ‘\’.
Le nom  complet  d’un  fichier  est  son  nom  précédé  du  chemin  complet  qui  permet  de  le
retrouver depuis le répertoire racine.
ex. :   C:\Cours\OS\Chap1.txt
C: est le nom du disque, le premier ‘\’ est le sigle du répertoire racine, Cours est le nom
d’un répertoire et OS celui de l’un de ses sous-répertoires, les ‘\’ autres que le premier sont
des séparateurs, et enfin Chap1.txt est un nom de fichier.
Notons  aussi  que  DOS  n’est  pas  sensible  à  la  casse.  Ce  qui  signifie  non  pas  qu’il  est
particulièrement robuste mais que pour DOS les majuscules et les minuscules, c’est du pareil
au même.
Les attributs des fichiers
Les attributs sont des informations qui sont enregistrées avec le nom du fichier.
R  read only  Lecture seule. Protégé contre toute modification
H  hidden  Caché ou plus exactement “ masqué ” car il est tout de même possible de
demander leur affichage. ( DIR /a )
S  system  Attribut réservé à certains fichiers sensibles
A  archive  Attribut pour organiser les sauvegardes.
Cet attribut se positionne dès qu’on modifie le fichier.
Les commandes de sauvegarde peuvent l’effacer dès que la sauvegarde est
accomplie.
Ces  attributs  sont  visibles  sous  Windows  dans  les  propriétés  des  fichiers  accessibles  par  un
clic  droit  sur  le  nom  du  fichier,  choisir  ensuite  la  rubrique  “ Propriété ”  dans  le  menu
contextuel.
L’invite
C: \ >_  
L’invite  ou prompt  du  DOS  est  un  message  d’attente  qui  signale  que  le  système  est prêt  à
recevoir  une  commande.  L’invite  indique  la  position  du  répertoire  actif :  le  nom  du  disque
par  défaut  (ici C:  )  suivi  du    chemin  complet  depuis  le  répertoire  racine  représenté  par  le
caractère “ back-slash ” ‘\’.  
Le caractère d’attente ‘>’ marque la fin du nom du répertoire courant.
Le curseur qui clignote indique où arriveront les caractères tapés au clavier.
La ligne de commande
Une ligne de commande est en quelque sorte une phrase qui se tape à la suite de l’invite.
Elle est de la forme suivante :
Commande  [/-options]   [arguments] ↵↵↵ ↵
La ligne de commande est analysée par l’interpréteur de commandes. Les espaces y séparent
les mots des commandes et des arguments. Prenez l’habitude de taper ces espaces, certaines
versions  du  DOS  tolèrent  l’absence  de  certains  espaces,  d’autres  pas.  Si  vous  prenez
l’habitude  de  ne  pas  taper  ces  espaces,  vous  risquez,  en  changeant  de  machine,  de  ne  pas

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   4
pouvoir faire exécuter une commande que pourtant vous avez l’habitude de voir fonctionner
ailleurs.
-  Une  ligne  de  commande  commence  toujours  par  un  mot  clé,  ce  mot  représente  une  action
que le système d’exploitation est appelé à faire. Le grammairien Mr Grevisse appellerait cela
un verbe.
- Viennent ensuite les options parfois aussi appelées paramètres ou commutateurs. Elles sont
facultatives, elles sont toujours représentées par un “ slash ” suivi d’une lettre. La fonction de
l’option  est  de  modifier  la  manière  dont  la  commande  va  se  réaliser.  S'il  vous  arrivait  de
devoir expliquer ce rôle à un linguiste, dites-lui que c'est un adverbe.
- Les arguments viennent en complément. Dans la présentation de la syntaxe des commandes
ces arguments sont mis entre crochets pour indiquer que leurs présences ne sont pas toujours
indispensables.
Exemples :  
1) C:\>VER
Windows 98 [Version 4.10.222]
C:\>
 4)  C:\>Edit Chap1.txt  
     
2) C:\>CLS
C:\>

5
)
C:\>Copy Chap1.txt Chap1.old  
    1 fichier(s) copié(s)
C:\>
3) C:\>CLS /?
Efface l’écran
C:\>
 6)  C:\> Time /t
20:26
C:\>
1)  La commande VER sert à demander la version du système d’exploitation ne nécessite
aucun argument.
2)  De  même  la  commande CLS  (clear  screen  –  effacer  l’écran)  n’a  besoin  d’aucun
argument.
3)  Nous avons ici utilisé la commande CLS /? pour demander l’aide à son propos. Cette
option  /?  est  disponible  avec  toutes  les  commandes du  DOS.    L’explication  de  la
commande  CLS  tient  en  une  seule  ligne,  mais  avec  d’autres  commandes  cette
explication fait parfois plusieurs pages.
4)  La  commande Edit Chap1.txt lance  le  programme  Edit  qui  est  livré  avec  le
DOS. L’argument de la commande est le nom du fichier texte à éditer.
5)  La  commande COPY  est  utilisée  ici  avec  deux  arguments.  L’un  indique  le  fichier
source, le second indique le nom que doit prendre la copie.
6)  La  commande TIME  est  utilisée  dans  cet  exemple  avec  l’option /t qui  pour  cette
commande  signifie  qu’on  ne  veut  pas  modifier  l’heure  mais  simplement  l’afficher.
Attention,  une  même  lettre  d’option  (ici  /t)  peut  avoir  une  signification  différente
d’une commande à l’autre.  
L’interpréteur de commandes
L’interpréteur  de  commandes  est  un  programme  qui  se  nomme  COMMAND.COM  si  vous
travaillez avec une version DOS ou avec Windows 9x.  Les versions ultérieures de Windows
renferment un second interpréteur CMD.EXE dont les commandes ont été revisitées. Certaines
commandes sont apparues ou ont disparues d’une version à l’autre. Ainsi la commande HELP
a disparu dans Windows 98 mais est à nouveau disponible avec les versions ultérieures.
L’interpréteur  de  commandes  CMD.EXE  accepte  les  mêmes  commandes  que  l’interpréteur  
COMMAND.COM mais autorise une plus grande variété d’options pour chacune d’elles. Ces
potentialités  nouvelles  sont  appelées  les extensions  de  commandes.  Grâce  à  elles  les
manipulations de variables sont plus aisées et l’écriture de fichiers de commande s’en trouve

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   5
un  peu  moins  rébarbative.  On  dispose  d’un  langage  “ DOS ”  plus  ressemblant  aux  autres
langages  évolués.    Il  suffit  pour  s’en  convaincre  de  demander  l’aide  sur  la  commande  SET
(tapez  SET  / ?) ;  suivant  que  la  commande  est  interprétée  par  COMMAND.COM  ou  par
CMD.EXE l’aide fait 9 ou 180 lignes.

Comment lancer l’un ou l’autre de ces interpréteurs ?
Avec Windows 9x, Command.com est le seul interpréteur.
Démarrer > Programme > Commandes MS-DOS
ou  Démarrer > Exécuter > Command

Avec Windows 2000 ou Windows XP
   Démarrer > Programmes > Accessoires > Invite de commande
 ou   Démarrer > Exécuter > Cmd    (ce qui revient au même)
 ou   Démarrer > Exécuter > Command    

A moins de devoir écrire des fichiers de commandes devant être compatibles avec Windows
98, il n’y a aucune raison d’utiliser l’interpréteur COMMAND.COM

Commandes internes
Il  s’agit  d’une  trentaine  de  mots  clés  intégrés  à  l’interpréteur  de  commandes.  Ce  sont  les
commandes les plus courantes telles que CD, CLS, COPY, DATE, DEL, DIR, ECHO, EXIT,
MD, PATH, PROMPT, REN, RD, TIME, TYPE, VER ou VOL.  
Un  ordinateur  qui  a  démarré  à  partir  d’une  disquette  de  démarrage  contenant  l’interpréteur
COMMAND.COM est capable de comprendre toutes ces commandes.

Commandes externes
Ce  sont  les  commandes  que  l’interpréteur  ne  sait  pas  exécuter  à  lui  seul.  Les  commandes
telles  que  COMP,  DEBUG,  EDIT,  FDISK,  FORMAT,  LABEL,  MEM,  MODE,  MORE,
TREE ou XCOPY sont des commandes externes. Les routines qui exécutent ces commandes
ne  font  pas  partie  du  fichier  COMMAND.COM ;  si  l’ordinateur  a  démarré  à  partir  d’une
disquette de démarrage, il faudra que celle-ci contienne le fichier FORMAT.COM ou EDIT.COM
pour que ces commandes externes soient disponibles. Ce sont des programmes livrés avec le
DOS. Les programmes tels que DEBUG ou EDIT sont parfois appelés “utilitaires”.

Fichiers “ .bat ”
Les  commandes  du  DOS  peuvent  être  enregistrées  dans  un  fichier  texte  auquel  on  donne
l’extension  “ .bat ”  ou  “ .cmd ”  .  Ces  fichiers  sont  alors  en  quelque  sorte  des  programmes
interprétés, des “ scripts ”.


Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   6
Les commandes du DOS
Ce chapitre  a pour objectif de classifier les commandes pour en donner  une vue d’ensemble
facile  à  appréhender.  Nous  n’allons  pas  reprendre  ici  l’intégralité  des  commandes  du  DOS.
Tous  les  détails  sur  chaque  commande  sont  disponibles  en  tapant  le  nom  de  la  commande
suivi  de  l’option  “ point d’interrogation ”     /?   , la  seule  option  qui  est  reprise  par  toutes  les
commandes.
La commande HELP qui existait pourtant dans les anciennes versions DOS a disparu dans les
versions Windows 98 et Millénium pour réapparaître dans les versions ultérieures. Elle donne
la liste de toutes les commandes du DOS avec une ligne d’explication pour chacune.
Commandes “ répertoires ”
DIR  “ Directory ”  Affiche la liste des fichiers et sous répertoires  
La commande DIR possède de nombreuses options. Tapez DIR /? pour les connaître.
Les options /a , /p et /s sont particulièrement utiles.
/a   est utile pour afficher les fichiers cachés.  
/p   l’affichage s’interrompt dès que l’écran est plein.  
Appuyez sur une touche pour continuer …  
/s   provoque aussi l’affichage dans les sous-répertoires.  
Voici comment lancer la recherche du fichier PERDU.TXT dans tous les sous-répertoires du disque C.  
C:\>DIR /s Perdu.txt
La  commande  DIR  est  la  commande  idéale  pour  s’exercer  avec  les  caractères
génériques.  L’étoile  représente  une  suite  quelconque  de  caractères,  le  point
d’interrogation ne se substitue qu’à un seul caractère.
Exemples :
DIR  Affiche tous les noms de fichiers et de sous-répertoires présents
dans le répertoire courant
DIR \Prj  Affiche tous les noms de fichiers ou sous-répertoires présents
dans le répertoire \Prj
DIR *.txt  Affiche  tous  les  noms  de  fichiers  ou  de  sous-répertoires  dont
l’extension est “ txt ” dans le répertoire courant
DIR \Prj\*.txt  Affiche tous les noms de fichiers ou sous-répertoires dont
l’extension est “ txt ” dans le répertoire \Prj
DIR *.  Affiche tous les noms de fichiers ou sous-répertoires qui n’ont
pas d’extension.
DIR ABC??.*
Affiche  tous  les  noms  commençant  par  ABC  suivi  de  deux
autres lettres quelle que soit l’extension
DIR ABC*.*
Affiche tous les noms commençant par ABC suivi d’un nombre
quelconque de caractères et quelle que soit l’extension.
DIR /s /p *.exe
Recherche  de  tous  les  exécutables  y  compris  dans  les  sous-répertoires, affichage pages par pages.
DIR /a
Affiche  tous  les  noms  de  fichier  y  compris  ceux  des  fichiers
cachés.
DIR /ah
Affiche uniquement les noms des fichiers cachés

TREE  Affiche l’arborescence des sous-répertoires
 (La commande TREE n’est pas disponible avec Windows 98 ou Millénium)

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   7
CD   “ Change Directory ”  =  Changer de répertoire
C:\>CD Windows
C:\Windows>
⇒  Le répertoire \Windows devient le répertoire par défaut
Cas particuliers :  
CD ..  = allez au répertoire parent ; les deux points “ .. ” équivalent à  
CD \  = allez au répertoire racine

MD  ou  MKDIR  “ Make directory ”  =  Créer un répertoire
Créer un sous-répertoire appelé Fred à la racine du disque C
C:\>MD Fred
C:\>

Créer un sous-répertoire "Projets" dans le répertoire actif de la disquette
C:\>MD A:Projets
C:\>

Créer un répertoire appelé “Nouveau Dossier”, il faut mettre ce nom entre guillemets !
C:\>MD "Nouveau Dossier"
C:\>

Attention ! Les espaces sont pris par DOS pour des séparateurs.  
Sans ces guillemets voici ce que cela donnerait en DOS “ pur ” :
C:\>MD Nouveau Dossier
Trop de paramètres – Dossier
C:\>

La commande sans guillemets serait acceptée par les versions plus récentes de
Windows mais la commande créerait deux répertoires “ Nouveau ” et “ Dossier ”
 
RD  ou  RMDIR   “Remove directory ” - Supprimer un répertoire  
 Cette commande ne fonctionne que si le répertoire est vide.  
 Le répertoire racine “ \ ” ne saurait être supprimé.
NB.  Une  commande  externe  DELTREE  est  fournie  avec  certaines  versions  du  DOS
pour supprimer d’un coup tous les fichiers et sous-répertoire en une seule commande.  


Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   8
Commandes “ Fichiers ”
COPY  
 COPY  source  destination
Copie d’un fichier source vers une autre destination ou sous un autre nom
Source est un nom de fichier.
Destination est soit un nom de fichier ( le nom de la copie) avec ou sans chemin
complet, soit un nom de répertoire ou d’unité où doit aboutir la copie qui aura le même
nom que le fichier source.

Exemples :
C:\Test>COPY \Windows\Readme.txt A:\
Source : le fichier Readme.txt du répertoire C:\Windows
Destination :   A:\Readme.txt

C:\Test>COPY A:\Readme.txt
Source : le fichier Readme.txt en provenance de A:\
Destination non précisée donc dans le répertoire actif ⇒ C:\Test\Readme.txt

MOVE
 MOVE  Source  Destination
Déplace un fichier.  
Cette  commande  qui  n’existait  pas  en  DOS  “pur”  peut  aussi  servir  à  renommer  un
fichier ou un répertoire.

REN  ou RENAME
REN Nom1  Nom2
Commande  pour  renommer  un  fichier,  un  répertoire  ou  un  groupe  de  fichiers  ou  de
répertoires.
Exemples :
C:\Test>Ren Readme.txt Lisezmoi.txt

C:\Test>Ren *.txt *.old
Change toutes les extensions des fichiers “ .txt ” en “ .old ”

DEL  “ Delete ” ou ERASE
Suppression de fichiers
Exemples :
DEL Readme.txt  Supprime le fichier Readme.txt
DEL Temp\*.*  Supprime tous les fichiers du répertoire Temp
DEL *.bak  Supprime tous les fichiers d’extension “ .bak ”
DEL /S Fred\*.txt

Supprime tous les fichiers .txt du répertoire Fred et de ses
sous-répertoires.
NB.  Il  serait  prudent  de  visualiser  au  préalable  tous  les
noms des fichiers qui seraient supprimés par la commande
fort semblable : DIR /S Fred\*.txt


Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   9
ATTRIB
Affiche ou modifie des attributs de fichier.
Exemples :
ATTRIB \Temp  Affiche  les  attributs  et  les  noms  de  tous  les  fichiers
du répertoire Temp  ( = ATTRIB \Temp\*.* )
ATTRIB  Affiche  les  attributs  et  les  noms  de  tous  les  fichiers
du répertoire courant. ( = ATTRIB *.* )
ATTRIB +R Toto.txt  Met le fichier “ Toto.txt ” en lecture seule
ATTRIB +h Secret.txt  Masque le nom du fichier “ Secret.txt ”
ATTRIB –h –s Truc.sys  Enlève les attributs système et caché du fichier
Truc.sys
XCOPY  Copies de fichiers ou de répertoires
 XCOPY  Source  Destination
Cette extension de la commande COPY permet aussi bien la copie de fichiers que de
répertoires. Elle dispose de très nombreuses options.  
  Les copies de répertoires nécessitent les options /S , /T et /E
/S  Copie les répertoires et sous-répertoires à l'exception des répertoires vides.
/E  Copie les répertoires et sous-répertoires, y compris les répertoires vides.
/T  Crée la structure de répertoires mais ne copie pas les fichiers. N'inclut pas les
répertoires ou sous-répertoires vides.
/T /E  Crée la structure de répertoires sans recopier les fichiers en incluant les sous
répertoires vides.
  Quelques options utiles pour les sauvegardes :
/A  Copie uniquement les fichiers ayant l'attribut archive, ne modifie pas l'attribut.
/M  Copie  uniquement  les  fichiers  ayant  l'attribut  archive,  désactive  l'attribut
archive.
/D:j-m-a  Copie les fichiers modifiés à partir de la date spécifiée. Si aucune date
n'est donnée, copie uniquement les fichiers dont l'heure source est plus récente
que l'heure de destination.
/U  Copie seulement les fichiers dont une version antérieure existe déjà dans la
destination.

Affichage, édition, tris, comparaisons de fichiers
TYPE
TYPE NomFichier
 Affiche à l’écran tout le contenu d’un fichier texte.
MORE
MORE NomFichier
Affiche  le  fichier  écran  par  écran.  L’affichage  s’interrompt  dès  qu’un  écran  est
complet, il faut presser la touche espace pour passer à l’écran suivant.  
FIND
FIND "chaîne" NomFichier
Recherche une chaîne de caractères dans un ou des fichiers.

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   10
Exemples :
find "ABCD" *.txt  Recherche tous les fichiers .txt qui contiennent la chaîne
de caractère ABCD
find /i "ABCD" *.txt  Idem en ignorant la distinction majuscules / minuscules
FC  File Compare
FC  Fichier_1  Fichier_2
 Compare les deux fichiers et affiche leurs différences


Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   11
Commandes “ disques ”
Les  disques  sont  désignés  par  une  lettre  suivie  de deux  points. A:  et B:  sont  réservés  aux
disquettes, C: et suivants désignent le disque dur ou des lecteurs réseaux.  
(  Un  lecteur  réseau  est  un  dossier  partagé  sur  le  réseau  auquel  on a  attribué
une lettre pour s’y référer comme s’il s’agissait d’un disque)
Changement de disque actif
Tapez la lettre qui représente le lecteur suivi de deux points.
Le résultat apparaît dans l’invite.
C:\Projets\>A:
A:\>C:
C:\Projets\>

LABEL
Permet  de  donner  un  nom  (  une  étiquette)  à  un  disque  ou  une  disquette.  Ce  nom  ne
peut comporter que 11 caractères maximum.  
C:\Projets\>LABEL  A:  Octet
VOL
Affiche le nom du disque et son numéro de série  
C:\>vol  A:
Le volume dans le lecteur A s'appelle OCTET
Le numéro de série du volume est 3C1A-0926

FORMAT
La commande Format sert à préparer un disque ou une disquette pour que le système
d’exploitation puisse l’utiliser ensuite. Concrètement, cela veut dire que le support est
divisé  en  pistes  et  en  secteurs.  Format  y  organise ensuite  le  secteur  d’amorçage,  le
répertoire racine, la FAT et une copie de la FAT.
C:\>format a:
Insérez un nouveau disque pour le lecteur A:
et appuyez sur ENTRÉE lorsque vous êtes prêt...
Le type du système de fichiers est FAT.
Vérification de 1,44 Mo
Initialisation de table d'allocation des fichiers (FAT) en
cours...
Nom du volume (11 caractères, Entrée pour ne rien mettre) ?
TEST_DOS
Formatage terminé.

   1.457.664 octets d'espace disque au total.
   1.457.664 octets disponibles sur le disque.

         512 octets dans chaque unité d'allocation.
       2.847 unités d'allocation disponibles sur le disque.

          12 bits dans chaque entrée FAT.

Le numéro de série du volume est 2823-5867

Formater un autre disque (O/N) ? n

C:\>

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   12
SYS
La commande SYS n’est plus reconnue par les versions récentes de Windows.
Sous DOS et Windows 9x, elle servait à créer des disques ou disquettes système.
Une   disquette  système  est  une  disquette  qui  contient  l’interpréteur  de  commandes  et
deux fichiers systèmes cachés.  
Exemple réalisé sous Windows 98 :
C:\>sys a:
Système transféré
C:\>dir a: /a
 Le volume dans le lecteur A est OCTET
 Le numéro de série du volume est 2823-5867
 Répertoire de A:\
IO       SYS       222 390  05/05/99  22:22 IO.SYS
DRVSPACE BIN        69 127  05/05/99  22:22 DRVSPACE.BIN
MSDOS    SYS             6  14/11/03   5:02 MSDOS.SYS
COMMAND  COM        95 874  05/05/99  22:22 COMMAND.COM
        4 fichier(s)   387 397 octets
        0 répertoire(s)       1 068 544 octets libres
C:\>
SUBST
SUBST assigne un nom de volume à un répertoire.  
C:\>subst E: C:\Documents and settings\Fred\Mes Documents
C:\>
Du coup la commande E:↵↵↵ ↵  équivaut à  
 CD C:\Documents and settings\Fred\Mes Documents
Le Path
Le PATH ou "chemin de recherche" définit la liste des répertoires où l’interpréteur de
commandes doit chercher les fichiers exécutables.  
Voici par exemple ce que l’on pourrait obtenir en tapant la commande PATH
C:\>path
PATH=C:\WINDOWS\system32;C:\WINDOWS;C:\DJGPP\BIN  
C:\>
La  commande  PATH  employée  sans  paramètre  rend  une  liste  des  chemins  vers
différents  répertoires.  Des  points-virgules  jouent le  rôle  de  séparateurs  entre  les
répertoires de la liste.
L’interpréteur de commandes, quand il recherche un fichier exécutable, commence par
consulter le répertoire courant ; si le fichier recherché ne s’y trouve pas, la recherche
se poursuit en scrutant dans l’ordre les répertoires successifs indiqués par le PATH.
Voici  ce  que  serait  la  réponse  si  la  commande  invoquée  ne  correspond  ni  à  une
commande interne ni à un fichier exécutable :  
C:\>xyz
'xyz' n'est pas reconnu en tant que commande interne
ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes.
C:\>

Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   13
Les fichiers exécutables ont pour extension .com, .exe ou .bat et c’est dans cet ordre
que  l’interpréteur  les  considère.  Autrement  dit,  si  le  répertoire  courant  contient  un
fichier xyz.com  et  un  fichier  xyz.bat,  la  commande  xyz  provoquera  l’exécution  de
xyz.com au lieu de celle de xyz.bat (moins prioritaire)
Comment ajouter un répertoire supplémentaire dans le Path ?
Fort  de  votre  expérience  en  mode  invite  de  commande,  vous  décidez  d’installer
quelques utilitaires dans un répertoire C:\Util que vous venez de créer. Le chemin de
ce répertoire doit être ajouté au PATH.  
C:\>PATH %PATH%;c:\Util
C:\>
Cette  modification  du  PATH  n’est  cependant  valable que  pour  la  session  DOS
courante.  Il  faudrait  insérer  cette  commande  dans  le  fichier  AUTOEXEC.BAT  pour
qu’elle soit exécutée à chaque démarrage.
Remarque  PATH  est  à  la  fois  une  commande  et  le  nom d’une  variable
d’environnement. Elle aurait pu être modifiée comme suit :  
C:\>SET PATH=%PATH%;c:\Util
C:\>
Sous  Windows  2000  ou  XP,  puisque  Autoexec.bat  ne  s’utilise  plus,  la  procédure
classique pour modifier la variable d’environnement PATH est la suivante :
Clic-droit sur poste de travail > Propriété ( ou  Panneau de configuration > Système) >
Onglet avancé > bouton Variables d’environnement…
Modifiez  la variable  système  PATH  si  en  temps  qu’administrateur  vous  y  êtes
autorisé.  Si  vous  n’êtes  pas  administrateur,  ou  si cette  modification  ne  concerne
personne d’autre que vous, ajoutez ou modifiez la variable utilisateur PATH


Luc De Mey  http://www.courstechinfo.be/OS/CmdDos.pdf   14
Index
.
.BAT ...................................................................... 5
C
CD .................................................. ......................... 7
CLS .................................................. ...................... 4
Cmd.exe ................................................................. 4
Command.com ....................................................... 4
Commandes externes ............................................. 5
Commandes internes .............................................. 5
COPY .................................................. .................... 8
D
DEL ........................................................................ 8
DIR ........................................................................ 6
F
FC .................................................. ....................... 10
FIND .................................................. .................... 9
FORMAT .................................................. .......... 11
I
Interpréteur de commandes .................................... 4
Invite ...................................................................... 3
L
LABEL ................................................................ 11
Ligne de commande ............................................... 3
M
MD........................................................................... 7
MKDIR ................................................................... 7
MORE .................................................. .................... 9
MOVE .................................................. .................... 8
P
Path ...................................................................... 12
Prompt .................................................................... 3
R
RD........................................................................... 7
REN ........................................................................ 8
RENAME ................................................................. 8
RMDIR ................................................................... 7
S
SUBST ................................................................. 12
SYS ...................................................................... 12
T
TREE .................................................. .................... 6
TYPE .................................................. ................... 9
V
VER ........................................................................ 4
VOL .................................................. ................... 11
X
XCOPY ................................................................... 9
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://bouhiyad.moontada.com
 
Le mode “ invite de commande
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Palrtalk 9.8 .343 VIP
» >

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
khalid info :: الفئة الأولى :: المنتدى الأول :: الكمبيوتر-
انتقل الى: